dÉfenseurs de premiÈre ligne

Suivi indÉPENDANTE des forÊts sur le terrain

Il a été démontré que donner le contrôle de leurs territoires aux peuples autochtones et autres communautés locales renforçait la protection des forêts. La raison en est qu’ils se sentent investis dans la survie de la forêt et veulent faire en sorte que les générations futures puissent continuer à y vivre et à y prospérer.

C’est ce que réalise ForestLink : permettre aux communautés de défendre leurs terres, dénoncer les activités illégales, la destruction de l’environnement et les abus et de défendre leurs droits en collaboration avec les organisations de la société civile.

Les observateurs et les membres de la communauté entretiennent des contacts réguliers avec des partenaires travaillant sur le terrain. Notre équipe peut ainsi être informée des problèmes de sécurité que rencontrent les observateurs.

quel est le rÔle de la communautÉ ?

Le suivi indépendant des forêts a joué un rôle de premier plan dans la lutte contre l’exploitation illégale de bois et l’empiétement sur les territoires autochtones. Cependant, de nombreux programmes d’observation indépendante sont mis en œuvre par le biais de missions coûteuses sur le terrain menées par des ONG nationales et internationales. Les dernières avancées en matière de surveillance des forêts par satellite ont transformé notre capacité à détecter la perte de forêt mais elles n’en montrent pas la cause. En outre, ces progrès sont éloignés de la réalité du terrain et des systèmes d’application des lois.

Grâce à ForestLink, les observateurs communautaires sont en mesure de réagir rapidement aux informations locales sans engager de fortes dépenses. De nombreux réseaux de la société civile et agences gouvernementales sont à présent réactifs à ces alertes. Disposer d’une masse d’informations en provenance directe du terrain a également renforcé et légitimisé les réseaux d’observation indépendante en Afrique centrale et de l’ouest et au Pérou.

Des actions efficaces et Économiques

Le suivi réalisé par les communautés constitue une solution simple et à bas coût pour lutter contre les activités illégales au sein des forêts et les violations des droits de l’homme. Les alertes ForestLink peuvent être envoyées pour le prix d’un SMS et en moyenne, le déploiement du système coûte 6 $ US par hectare par an, soit une goutte d’eau dans l’océan comparé à des programmes de protection des forêts inefficaces, ou au coût de l’inaction. Les informations fournies sont fiables, sécurisées, disponibles en temps réel et permettent de surveiller de larges portions de forêt. Un nombre croissant de communautés demandent à nos partenaires et observateurs communautaires de former leurs villages à l’utilisation du système, multipliant ainsi l’impact de nos interventions.

soutenir l’inclusion

Pour assurer le succès de ForestLink, la priorité doit être accordée à l’inclusion des communautés. Chaque membre d’une communauté apporte une gamme de compétences et un point de vue unique au processus de surveillance. Dans le même temps, certains groupes peuvent être socialement marginalisés et être affectés de manière disproportionnée par les impacts de l’exploitation illégale du bois. La RFUK et ses partenaires dans les pays font en sorte que chaque peuple et femme autochtone soit impliqué à chaque étape du suivi des forêts réalisé par les communautés, de la sélection des observateurs aux activités de plaidoyer de la communauté.